Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ALEHSAM

ALEHSAM

Ce blog a pour but de vous présenter le projet de construction de hôpital Ste Anne pour les pauvres à Mananjary à Madagascar et les actions menées par l’association ALEHSAM pour aider à la construction et le financement de cet hôpital.


Lettre commune du Père LHOMME - janvier 2015

Publié par Alehsam sur 10 Février 2015, 10:30am

Catégories : #Lettres communes de Jean-Yves LHOMME

        Depuis le 11 janvier, je suis de retour à Madagascar ! Mes derniers congés remontaient à l'année 2011, 3 mois tous les 3 ans, je devais donc prendre les suivants au cours de l'année 2014. Je les avais plus ou moins prévus du 1er avril au 30 juin. Après réflexion, c'était impossible ! Je ne pouvais pas laisser le chantier, toujours plus important et davantage complexe, sans présence. Il me fallait attendre la venue d'un coopérant pour partir l'esprit libre et confiant. Damien est arrivé au mois de septembre et après une initiation à la langue malgache, indispensable pour communiquer avec les ouvriers, je l'ai très vite initié à l'indispensable au quotidien pour gérer mon absence. Néanmoins, 3 mois partis  aurait été trop long, c'est pourquoi je ne suis revenu en France qu'un mois et demi. Je prendrai le reste de mes congés à partir du 15 mai prochain. J'ai quitté Madagascar avec un zona très méchant, fruit de la fatigue sans doute, dont je ramène encore les douleurs. Il faudra sûrement plusieurs semaines pour que tout rentre dans l'ordre... Au cours de mon séjour limité, j'ai eu la profonde tristesse d'accompagner ma maman à sa dernière demeure le 31 décembre. C'est un moment difficile pour un fils mais je suis rentré ici reprendre mon travail avec un sentiment de grande paix. J'étais là, près d'elle qui m'attendait depuis plusieurs semaines avant de "lâcher prise". Tout s'est passé paisiblement comme on peut le souhaiter à toute personne qui nous est très proche et très chère ou plus éloignée.

 

            Au cours de l'année 2014, de nombreux amis de France métropolitaine et de La Réunion sont venus nous rendre visite ou nous aider et constater, avec surprise, l'avancée significative de l'ensemble du chantier. Je m'en réjouis d'autant plus, qu'au-delà des nouvelles que je donne à travers nos sites Internet avec les reportages photos légendés que j'envoie régulièrement (c'est moins vrai ces derniers mois où tout se bousculait un peu dans le temps) et dont plusieurs sont en préparation, les amis qui ont la possibilité de venir sur place sont de meilleurs ambassadeurs. Ils peuvent dire, en rentrant, une réalité en général et la nécessité du projet de l'hôpital Sainte-Anne dont on voudrait qu'il réponde au plus tôt à l'attente fataliste de la population (nous pensons toujours à la plus défavorisée..., la plus nombreuse) dont les besoins sanitaires ne sont pas facilement imaginables lorsque, somme toute et malgré de nouvelles difficultés ou contraintes financières, on est plutôt bien pris en charge et soigné dans nos pays d'Occident. Que c'est dur de ne pas avoir d'autres moyens que de subir !

 

            Vous le savez, nous travaillons à un projet de qualité pour la région qui se doit de durer dans le temps avec des structures qui, impérativement, doivent résister aux aléas climatiques les plus dévastateurs qui sont le fait de notre situation géographique plus que du changement climatique mondial même si les effets se font également ressentir ici aussi. Il y avait, ces jours derniers, le cyclone extrême "Eunice" dont la moyenne des vents était de 260 km/h avec des pointes à 315. Fort heureusement, il a pris une trajectoire dans l'océan indien loin de toutes les îles habitées pour aller mourir en rencontrant les eaux plus froides du grand sud. Je n'ose pas imaginer ce qui aurait pu se passer si nous l'avions eu à Madagascar dont la côte Est fait plus de 2 000 km ! Nous venons d'avoir tout de même la tempête tropicale Chezda qui a apporté beaucoup de vent et de fortes pluies. Rien n'a bougé sur le chantier...sinon un grand nombre de bananiers couchés mais ça repousse vite et quelques arbres déracinés ou qui ont bien souffert. Si tout cela n'est pas une obsession au quotidien, il n'empêche que c'est un souci permanent dans tout ce que nous construisons. Tout est également pensé et fait pour que dans la vie de l'hôpital à venir la maintenance ne soit pas un jour à la fois une trop forte charge aussi bien financière que de temps passé – mais c'est bien sûr l'avenir qui nous le dira même si je suis assez confiant – avec les quelques éléments de comparaison pour ce que je vois autour de nous.

 

       Si le futur hôpital Sainte-Anne s'inscrit, par ailleurs, dans la dynamique d'un environnement durable, ce n'est pas avant tout pour l'effet porteur dont nous pourrions être bénéficiaire (tant mieux cependant comme je le crois) mais davantage parce que nous ne pouvons pas faire autrement dans un pays qui n'a pas les moyens d'une telle politique pour les structures existantes où pas grand chose existe pour ce qui est déjà fait et qui seraient à aménager ou de nouvelles qui "pourraient" voir le jour dans notre région si l'ensemble du pays se développait davantage. Je pense là, bien sûr, à notre forage qui nous donne une qualité d'eau exceptionnelle et que nous traiterons en son temps, à la production d'électricité sur le site HSA dont les groupes électrogènes seront les relais d'une ferme solaire importante et le traitement des eaux usées par une station d'épuration biologique. De grands défis qui sont résolus ou en passe de l'être !  Tout ceci se fait conjointement avec la réalisation des structures mêmes de l'hôpital.

 

            Pour l'année qui vient de se terminer, je crois que l'objectif que nous nous étions fixé est plus ou moins atteint! Nous avons couvert et fermé les 4 premiers pavillons du site de l'hôpital, construits les 5 pavillons suivants dont 3 d'hospitalisation nettement plus importants de par leurs dimensions. Le gros œuvre de 2 pavillons de cet ensemble reste à terminer. Nous les avons arrêtés car nous construisons depuis quelques semaines le bâtiment qui accueillera les groupes électrogènes (partis de France le 18 janvier) et les armoires électriques. Pour la ferme solaire, toute la machinerie automatique sera dans un autre endroit avec un bâtiment technique qui comprendra également les garages, la lingerie et les ateliers de l'hôpital. Nous avons commencé à construire la maison du directeur (projet soutenu financièrement par les Missions Etrangères de Paris). Un édifice assez important car il sera aussi une maison d'accueil pour les missions médicales avec des spécialistes venant de France ou de La Réunion. Nous l'avons arrêtée à l'étage pour, encore une fois, privilégier le bâtiment des groupes électrogènes. D'autres personnes non spécialisées travaillent à l'arasement d'une dernière colline où se trouvera la maison des religieuses soignantes et des coopérants. Nous utilisons cette terre pour remblayer et préparer les terrasses qui accueilleront les bassins de la station d'épuration.  Le site est important, près de 10 ha. Les équipes sont disséminées sur plusieurs lieux de chantier. Cela donne un impression de silence et de sérénité. Il faut le parcourir pour se rendre compte qu'une trentaine de personnes travaillent, de fait, et qu'il peut  y avoir le bruit d'outils.

 

            Tout cela va se poursuivre au cours de cette année 2015 avec l'implantation du plateau technique (bloc opératoire/radiologie) dont les plans revus plusieurs fois sont définitivement arrêtés. Notre ami Jacques Péré, l'architecte, était sur place en octobre dernier. Peut être, avez-vous vu sur nos sites Internet l'excellent film de 13 mn qu'il a réalisé et qui donne une bonne idée de tout ce que j' écris qui est un peu compliqué si l'on ne connaît pas la configuration des lieux. Vous pouvez toujours le faire !

 

            Je viens de vous résumer rapidement (et ce n'est pas facile) tout ce que nous avons fait sur place en 2014. Mais il y a encore tout ce qui se réalise plus ou moins à distance et touche déjà et plus directement l'avenir. Nous avons travaillé et finalisé avec nos amis de PHI d'Anjou (Pharmacie Humanitaire Internationale) le devis des fluides médicaux de l'hôpital avec une société de la capitale. Il nous a bien fallu une année. Avec nos amis rotariens du club Lafayette de Metz, sur place en novembre, un travail a été fait pour la numérisation du service de radiologie et le montage du laboratoire d'analyses avec la même société dont nous savons qu'il existe un service d'intervention d'urgence et de maintenance (une nouvelle importante). Au mois de juillet, avec nos amis réunionnais de l'Arehsam, venus également, c'est le calcul de toute les gouttières de l'hôpital en aluminium que l'on ne trouve pas ici (300 m de longueur et 400 de descente ou vice versa... j'ai oublié) qui a été fait ainsi que le calcul de l'eau chaude nécessaire pour déterminer le nombre de chauffe-eaux solaire que l'hôpital aura besoin. C'est entre les mains de nos amis de La Réunion qui nous enverront tout cela en son temps et animent l'association pour arriver à prendre en charge cette tranche coûteuse. Nos amis d'Amour et Partage du Doubs, Louis et Marie Aimée Couturier qui, s'ils ne sont pas venus en 2014 (ils viendront vers la fin de l'année) avaient pris en charge les sanitaires des 4 premiers pavillons. Fort de ce qu'ils ont vu, l'association a décidé de soutenir l'ensemble de cette tranche de l'hôpital. Les sanitaires de qualité sont achetés sur place (du Roca espagnol) et la robinetterie de France, une qualité garantie 10 ans qu'on ne peut trouver ici. L'association vient de procéder à l'achat  de toute la robinetterie de l'hôpital. 

 

            Nos amis de l'Adrar du Lot et Garonne présents, eux aussi, sur le site en novembre dernier ont travaillé à la prise de mesures pour la station d'épuration. Des techniciens, en France, préparent les plans définitifs. Le matériel que l'on ne trouve pas ici sera envoyé par les containers de nos amis d'ATM à Sars Poteries dans le Nord comme à l'accoutumée. Je vous avais parlé, l'an passé, d'une possibilité avec nos amis de l'Arehsam de La Réunion et du Conseil Général de la possibilité d'une collaboration pour l'envoi de jeunes au chômage pour les corps de métiers que nous avons besoin et que l'on ne trouve pas à Mananjary. Les règlements nombreux et difficiles avec un engagement trop important pour notre association ne permettent pas de poursuivre cette voie. L'Arehsam a néanmoins trouvé 2 ou 3 carreleurs, amis du projet, qui seront là vers la fin du mois d'août. Tout ne pourra pas être fait en cette seule fois.

 

             Si vous avez des amis retraités ou non qui sont carreleurs, plombiers (les 2 corps de métier dont nous avons le plus rapidement besoin), électriciens et peintres et qui souhaitent venir nous donner "un coup de mains" d'une quinzaine de jours voire un mois cette année, nous les accueillerons volontiers. Ils auront sur le chantier le nombre de personnes nécessaire pour les aider avec cet avantage d'un transfert de compétences. Ils n'auront à leur charge que le prix du billet d'avion avec peut être une aide de nos associations. Pour le reste, le voyage Tananarive/Mananjary et l'hébergement sur place, nous le prendrons en charge. Il est facile de me joindre...

 

            Comme à chaque fois, une lettre annuelle est nettement insuffisante pour vous partager la vie du chantier HSA qui prend toujours plus d'ampleur. Si vous le pouvez, allez voir sur le site de l'Atahsam (repris par nos 2 autres sites), l'interview en 3 reportages avec films et photos très bien faits par nos amis que j'ai donné en Touraine le 26 décembre dernier. Vous le savez mais je souhaite vivement vous le redire, tout ceci ne peut être réalisé qu'avec et par vous ; l'hôpital Sainte-Anne est le nôtre à tous parce que nous avons ensemble le souci des plus pauvres ! Merci du fond du cœur ! Une très belle année 2015 à tous !     

Jean-Yves

Lettre commune du Père LHOMME - janvier 2015

.

Si vous avez l'occasion d'accéder par Internet à l'un de nos sites, il vous sera facile de voir à la fois la bonne avancée des travaux et le bon emploi de votre aide. Il y a l'association tourangelle, l'Atahsamatahsam.over-blog.com,  l'Alehsam de Lorraine: www.alehsam.com et l'Arehsam de l'île de La Réunion: arehsam.over-blog.comCes 3 sites vous invitent d'ailleurs à vous abonner à la "news letter". En clair, à chaque nouvel article ou photos, vous êtes prévenus. C'est facile et pratique ! Il suffit de "cliquer" ! N'hésitez donc pas à vous abonner!

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

electricien paris 25/03/2015 15:29

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

electricite paris 17/02/2015 14:03

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents